Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'Homme en Noir

L'Homme en Noir

instants de chroniques pour du temps à perdre !


Bilan de 2017 (avec un peu de 2016 dedans)

Publié par Nicolas Koredly sur 5 Janvier 2018, 10:14am

Bilan de 2017 (avec un peu de 2016 dedans)

2017 c'est fini, et il était temps de refaire un bilan après deux ans particuliers sur le site. Pour les diverses évolutions de 2017, il faut bien dire que j'ai recommencé à écrire sur la dernière partie de l'année (ce qui n'était pas gagné, je tiens à le souligner), et que j'ai vu vers quoi allait se diriger petit à petit mon travail. J'ai décidé de payer un domaine personnel, histoire de ne plus avoir à passer par l'étape du "blog" et si je n'en mesure pas encore les effets sur le long terme, et s'il va de soi qu'un jour viendra où j'emmigrerai tout ça vers des eaux plus personnelles, pour le moment ça me convient parfaitement.

A l'aune d'un bilan absent de 2016, 2017 sera surtout pour moi une année de transition, une sorte de passage obligé vers une professionnalisation du site, et vers une prise de décision de moins parler de politique pour se concentrer sur le sujet du cinéma. Pas par manque d'intérêt, pas parce que je ne veux plus faire de billet d'humeur, mais parce qu'à l'heure actuelle je ne vois pas de raison de développer mes pensées sur l'actualité mondiale. Peut-être que ça reviendra un jour ; en attendant on se concentrera plus sur ce qui se passe sur les écrans que derrière la fenêtre. C'est un choix.

1/ Jeux Olympiques de mes critiques

J'ai beaucoup réfléchi à ce que j'allais dire de ce bilan de 2017 : organiser des oscars personnels ? Faire un top des meilleurs films ? Non. Ca reviendrait à noter les films, et c'est quelque chose que je ne peux pas faire, parce que ça n'a aucun sens. Et j'ai eu cette idée de "jeux olympiques" avec comme épreuve le cinéma, et donc de montrer aux gens mes principales recommandations d'or, d'argent et de bronze.

2/ Les recommandations d'or

Les recommandations d'or, ce sont les films que je vous conseille d'avoir, dans la meilleure qualité possible, quitte à devoir acheter un blu-ray juste pour ça. Il y en a eu plusieurs en 2017, mais je ne vais pas parler des films que je n'ai pas eu le temps de critiquer :

Logan de James Mangold : Véritable claque dans la tête dès le début de l'année, le film a su se montrer à la hauteur de mes attentes, et les dépasser au sein d'une oeuvre sincère, forte, et sans concession dans l'horizon actuel des sorties. On ne peut que remercier le duo Mangold/Jackman, qui ont su porter leur personnage vers des cieux tourmentés, et l'iconiser dans une simplicité touchante. Merci.

Star Wars Rogue One de Gareth Edward : J'ai hésité à le mettre dans les recommandations d'argent, mais ce ne serait pas rendre justice à ce film, dont je n'hésite pas à souvent revoir les dernières minutes. Peut-être ai-je la volonté de marquer le coup, d'un film aussi beau qu'inutile, et aussi couillu que passé inaperçu... (je partage ici le lien vers l'émission de Durendal Pourquoi j'ai raison et vous avez tort consacré à Rogue One : https://www.youtube.com/watch?v=FtncObl-JAE, un des rares critiques que je suis sur youtube et que je conseille aux gens)

Les Animaux Fantastiques de David Yates : Troisième film des recommandations d'or, et deuxième sortie en 2016, il est sorti en fin d'année et s'est révélé bien plus intéressant que ce que j'aurais cru. Dans les faits, il s'agit sans doute de la mise en place la plus intéressante de saga que j'ai vue depuis longtemps. On verra s'ils arrivent à confirmer l'essai.

Il manque bien entendu de nombreux films dans ces recommandations d'or, sachez que pour beaucoup d'entre eux la critique met du temps à sortir, ce qui ne veut pas dire qu'elle ne sortira pas (Planète des singes, La Légende de Tarzan et Wonder Woman, j'arrive)

MENTION SPECIALE : J'ai essayé de coller le lien en partenaire, pour les âmes égarées qui me suivent, mais j'ai pas trouvé comment faire. L'occasion de parler des copains de Culturotopia, lesquels traitent de choses dont je ne peux pas traiter (à savoir notamment une grosse partie sur le théâtre), et ont le mérite de sortir plus d'articles que moi, et surtout à l'heure... Bref, on n'est pas toujours d'accord, surtout en matière de cinéma, mais je préfère faire la pub de leur travail plutôt que d'autres choses moins bonnes : https://culturotopia.com/

3/ Les recommandations d'argent

Les recommandations d'argent sont les films qui méritent d'être vus, et mériteraient même que vous dépensiez vos précieux deniers pour ça. Sans être parfaits, ils ont chacun des mérites et savent gommer leurs quelques défauts derrière un petit coeur tendre au lait.

Coco de Lee Unkrich : Comment ? Qu'ois-je ? Une recommandation d'argent seulement ? Et oui. Si Coco était un bon film, je ne peux lui pardonner ses longueurs et son absence de prise de risque, ainsi que le doublage français du jeune Miguel qui donne envie de s'enfoncer un tournevis dans les oreilles. Pixar boitille en ce moment, mais même boiteux il parvient à être plus agréable que la plupart des films jeunesses actuels, et ça c'est une force.

Justice League de Zack Snyder : Ca me fait mal de le mettre ici, plus à cause du réalisateur que du sujet. Mais il faut rendre à ce film le fait d'avoir su redonner un aspect mythologique et sacré à ses personnages. S'il enterre Batman à coup de pelle, il se permet au moins de redorer le blason de Superman, et d'avancer vers un avenir plus lumineux (pardon ? Warner a décidé de tout détruire et repart encore en arrière ? Bon, tant pis)

Atypical de Robia Rashid : Seule série de ces recommandations, Atypical reste une des plus belles surprises de cette année, et l'une des premières créations originales Netflix à m'avoir fait apprécier le pécul que je leur offre. La seule chose qui m'empêche de la placer dans les recommandations d'or est justement ce qui fait sa force, c'est une série... Dur d'imaginer dès lors la voir ailleurs que sur un support numérique comme Netflix...

Bright de David Ayer : Que dire... La dernière critique de l'année méritait-elle autre chose ? Ni assez mauvais pour être en-dessous, ni assez bon pour mériter l'or, Bright se retrouve à nager entre deux eaux, presque perdu entre le désir de s'émanciper, et la peur terrible de quitter ces rivages si connus où l'on a nos habitudes. Si David Ayer ne veut pas se noyer, il va lui falloir investir rapidement dans une bouée, et ne pas oublier que personne ne sait nager sans avoir bu d'abord la tasse.

MENTION SPECIALE : Dans les recommandations d'argent, difficile de ne pas mentionner les vieux de la vieille de chez NoCiné, podcast de critique qui n'ont pas leur langue dans leur poche, et peuvent se targuer de déclencher l'ire et la passion des fans de tous côtés. Si je ne partage pas toujours tous leurs avis, Ils sont et de loin les professionnels de la critique (comprenez ceux qui sont payés pour réfléchir au cinéma) que je conseille le plus d'écouter, parce que même si on n'est pas d'accord, au moins eux ils argumentent : http://www.binge.audio/category/nocine/

4/ Les recommandations de bronze

Le bronze, c'est la médaille "bravo quand même" aux jeux. Mais c'est aussi un synonyme d'excrément. Aussi, dans cette catégorie, je vais juste récompenser ceux qui ont, par leurs actions sur l'écrans, mérité qu'on jette un oeil, tout en n'attachant pas de sérieux à la réalisation, au jeu, ou au scénario. Les bons derniers se targueront de porter le drapeau à la ligne d'arrivée, et de mériter une soirée bière-pizza-streaming entre potes.

Baywatch de Seth Gordon : Difficile de mériter mieux pour ce film qui se contente de montrer Dwayne Johnson faire du Dwayne Johnson... Mais bon, comme ici on est fan de Dwayne Johnson, ben on a bien rigolé... Enfin on a pas beaucoup rigolé, mais The Rock quoi...

Et c'est tout... Cette année a été pauvre, je sais... Pardon aux familles, tout ça.

5/ Les Feuilles de Lauriers

Les Feuilles de Lauriers, ce sont les recommandations d'honneur. Les articles qui m'ont servi de bilan, ou les hommages de cette année à ceux qui nous ont quittés. Sans l'aspect morbide, il est bon de replacer dans ce blog les articles qui n'ont pas leur places ailleur, mais méritent quand même de figurer dans ce bilan.

Carrie Fisher : Partie en fin 2016, elle n'a pas eu la carrière, ni la vie qu'elle méritait. Difficile de ne pas avoir un pincement au coeur en imaginant que les dernières images d'elles seront une Mary Poppins numérique qui flotte dans l'espace...

Game of Thrones Saison 7 : Après une saison 6 qui a gommé les erreurs de la 5 avec force et fracas, la saison 7 reprenait avec une action méticuleuse les derniers errements de ses personnages et les conduisaient, peu à peu, à leur conclusion fatidique. 2018 ne verra pas la suite de la série, et il faudra donc attendre le bilan de 2019 pour reparler ensemble de Game of Thrones.

Trois Pièces d'argent : Premier chapitre d'une fiction qui verra ses deux petits frères arriver courant 2018 sur le site, peut-être y aura-t-il de quoi faire une section spéciale en fin d'année ; mais je vais arrêter de vendre la peau de l'ours avant d'avoir songé à l'achever à coup de hache.

6/ La Fosse

Parler des mauvais films rappelle qu'il arrive d'en croiser, et nous place dans la situation de juge. Or, rarement on vient se plaindre d'un critique qui déclare aimer un film, souvent les commentaires pleuvent pour ceux qui ont le malheur d'exprimer en quoi le film qu'on a apprécié se révèle être une déception. Je considère qu'un critique ne doit pas être mielleux, ni vendu, aussi ne gacherai-je jamais votre temps avec des "je n'aime pas", ou des "je trouve que".

La Fosse, c'est donc l'endroit où on va enterrer ses déchets, souvent dangereux, et d'où on espère que rien ne ressortira, pour en être enfin débarassé.

Star Wars 8 les Derniers Jedi de Rian Johnson : Ayant reçu moins d'insultes que pour le 7, sans doute parce que ma critique n'a été partagée qu'ici et qu'on est entre gens de bonne famille. Je crois avoir fait le tour de tous les problèmes (et non pas MES problèmes) avec ce film.

Harry Potter 8 l'Enfant Maudit de Jack Thorne : A croire qu'il y a une malédiction du nombre 8 ? Doit-on craindre 2018 ? Seule pièce de théâtre critiquée sur ce blog, c'était plus pour montrer un problème relatif à notre époque que pour le plaisir d'évoquer la découverte de cette histoire. Je me console en me disant que Jack Thorne aura travaillé un mois et demi sur Star Wars IX, avant de se faire virer pour être aussitôt remplacé par J.J. Abrams (qui écrit aussi bien qu'il réalise). Pas nécessaire au vu de la qualité des deux débiles, on s'imagine sans mal qu'ils sont interchangeables dans le monde magique de Disney, et c'est peut-être ça le plus effrayant.

7/ Et surtout

Surtout BONNE ANNEE 2018, ça fait maintenant 5 ans qu'on est censé avoir connu la fin du monde, ça fait un an que Trump est au pouvoir et la guerre mondiale n'a toujours pas été déclenchée, et presque un an que Macron est au pouvoir et les chomeurs ne servent pas encore d'engrais à OGM !

On peut toujours espérer des lendemains plus joyeux, et surtout des films qui sauront nous faire voyager. En attendant faites attention, les fêtes étant passées vous n'avez plus d'excuses pour vous empiffrer, donc si vous le faites maintenant ce sera juste par plaisir. On se retrouve un de ces quatre, dans le mois, pour le 100e article de l'Homme en Noir, avec une surprise toute particulière !

 

N'hésitez pas à partager, et je vous rappelle qu'il existe une page facebook ici : https://www.facebook.com/Nico.Koredly/

et une page twitter là : https://twitter.com/HommeennoirL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents